Vous êtes ici

Accueil > Ressources pédagogiques > Fiches pédagogiques > L’enfer et le paradis

L’enfer et le paradis

Par Adam Claudine

Sommaire

Introduction

Étymologie :

  • « Enfer » vient du latin infernum, « lieu bas »; c'était le lieu de séjour des âmes des morts.
  • « Paradis » vient de l'ancien persan paridaiza qui signifiait « verger entouré d'un mur le protégeant des vents chauds » (J. Delumeau).

Par extension, ces mots ont pris un sens métaphorique lié à la condition humaine (« paradis artificiel », « un look d’enfer »).

Textes de référence

L’enfer dans l’Antiquité

  • L’enfer sumérien : L’Épopée de Gilgamesh, tablette VII, « La mort d’Enkidu », col IV, v. 31 et sq., trad. Bottéro, Gallimard, 1992.
  • L’enfer des Grecs : L’Iliade, chant XXIII v. 71 et sq., L’Odyssée, chant XI.
  • L’enfer des Romains : Enéide de Virgile, Chant VI, vers 230-430.
  • L’Ancien Testament : L’Ecclésiaste (9, 3-6) ; Isaïe (66, 15-16 ; 66, 24).
  • Le Nouveau Testament : rareté du thème, descriptions vagues, Évangile selon Marc 9, 47-48, Matthieu : 8, 12 ; Luc : 16, 19-13.
  • Les Apocryphes qui décrivent les punitions et les tortures des pécheurs. Apocalypse de Pierre (IIe siècle) ; Apocalypse de Paul (IIe siècle), Vision d’Esdras (IIe siècle).

Le paradis

  • L’Ancien Testament : Genèse 2, 8-23.
  • Le Nouveau Testament : Apocalypse de Jean : 22, 1-2
  • Ne pas oublier l’importance des textes d’Augustin : La Cité de Dieu, et du pseudo Denys : La hiérarchie céleste, pour élaborer la conception médiévale du paradis et de l’enfer, de même que ceux de Thomas d’Aquin.
  • Dans le Coran enfer et paradis : IV, 13-14 ; V, 84-85 ; VII, 179 ; IX, 89 ; XLIV, 49-57.

Arts et littérature

Iconographie

  • VIe siècle : Saint Apollinaire en orant, Ravenne (mosaïque).
  • XIIe siècle : Tympan de Conques (bas-relief).
  • XIIIe siècle : Tympans d'Autun, de Bourges, de N.D. de Paris (bas-relief).
  • XIVe siècle : Giotto, Le jugement dernier, Padoue, Orcagna, L'enfer, Pise (fresques).
  • XVe siècle : Très riches heures du duc de Berry, « Démons et damnés » (miniatures).
    Le jugement dernier, Sainte-Cécile, Albi. (fresque).
    Fra Angelico, Le jugement dernier, Florence (détrempe). Giotto : Le jugement dernier.
    J. Van Eyck, L'agneau mystique de Gand (huile).
    Et de nombreuses miniatures, notamment à la BNF, Paris.
  • XVIe siècle : Michel-Ange, Le jugement dernier, Rome (fresque).
    J. Bosch, Le jardin des délices. Madrid, Le Prado (huile).
    L'assemblée des anges, Moscou (icône).
  • XVIIe siècle: Rubens, La chute des damnés, Munich (huile).
    P.-P. Rubens et J. Brueghel : Adam et Eve au paradis, La Haye (huile).
    Coupole de l'église Santa-Andrea della Valle à Rome : La gloire du paradis (fresque).
  • XIXe siècle : Illustration de La divine comédie par Gustave Doré (gravures).
  • XXe siècle : M. Denis, Le paradis, Paris Orsay (huile).
    M. Chagall, Etude préparatoire pour Le Paradis, Nice (pastel gouache).

    Cette liste est loin d'être exhaustive !

Œuvres littéraires et historiques

  • A. d’Aubigné : Les Tragiques.
  • Dante Alighieri : La divine comédie.
  • F. Rabelais : Pantagruel, parodie de l'enfer au chap. XXX.
  • V. Hugo : La fin de Satan.

Enfer métaphorique

  • C. Baudelaire « Femmes damnées » dans Les Fleurs du Mal.
  • A. Rimbaud : Une saison en enfer.
  • J.-P. Sartre : Huis clos.

Filmographie

  • J. Huston, La Bible, 1966.
  • E. Lubitch, Le ciel peut attendre, 1943.
  • R. Clair, La beauté du diable, 1949.
  • P.-P. Pasolini, Salo, 1975.

Représentations collectives

1. Lente évolution des représentations

  • C’est d’abord un lieu unique où allaient les âmes après la mort, soit un lieu semblable à celui des vivants, soit un monde lugubre semblable à une grande caverne souterraine (Mésopotamiens, Grecs).
  • Puis, avec l’influence de religions de salut comme l’orphisme, deux mondes contigus se constituent : les Champs Elysées et le Tartare.
  • Dès la naissance de la philosophie il faut prendre en compte une interprétation morale du mythe (cf. bibliographie). Voir à ce sujet, chez Platon, le mythe final du Phédon et le mythe des enfers du Gorgias.
  • À la fin de l’Antiquité tardive, le dualisme enfer-paradis se radicalise avec une séparation spatiale (ciel-terre).

2. L’enfer médiéval chrétien s’élabore à partir de deux conceptions

  • Une populaire qui s’alimente et s’enrichit de l’Apocalypse canonique et des Apocryphes.
  • Une théologique, telle celle d’Augustin qui au Ve siècle donne une vision quasi définitive de l’enfer qui ne commence qu’après le Jugement dernier.

Au XVIIe siècle, apogée de l’enfer liée à la réforme tridentine.

Aux XVIIIe et XIXe siècles : La croyance à l’enfer assure l’ordre social (cf. Voltaire). Progressivement la peur eschatologique recule pour laisser place à un enfer métaphorique. Apparaît alors l’enfer métaphorique de Baudelaire et de Rimbaud.

3. L’enfer musulman

Il dérive de l’enfer chrétien, avec la conception d’un jugement individuel à la fin du monde. Les damnés sont tirés en enfer par les démons.

Place dans les programmes

Français

  • 2de : Le romantisme, l’enfer en poésie.

Histoire

  • En 5e: L'Église au Moyen-Âge. Manifestations de la foi étudiées à partir de monuments et d'œuvres d'art ; ex : « Le tympan de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques à partir d’un site Internet1. La Renaissance (la Chapelle Sixtine est une œuvre patrimoniale).
  • En 2e: La Méditerranée au XIIe siècle.

Philosophie

  • Notions : La religion, la mort, la morale.
  • Auteurs : Platon : Phédon (en particulier le mythe géographique de la destinée des âmes).

Bibliographie

Générale

  • Encyclopaedia Universalis.
  • Encyclopédie de l’Islam, 12 vol. Leyde, Brill, 1960, en réédition.
  • M. Blanc, Voyages en Enfer, de l’art paléochrétien à nos jours, Paris, Citadelle et Mazenod, 2004
  • Y. Christe, Jugements derniers, Zodiaque, 1999
  • J. Delumeau, Le paradis, Fayard-La Martinière, 2001.
  • J. Delumeau, Que reste-t-il du paradis ?, Fayard 2000.
  • R. Girard, Je vois Satan tomber comme l’éclair, Livre de poche, essais, 2001.
  • G. Minois, Histoire de l'Enfer, QSJ, PUF, 1994.

Sur le site de l’IESR

NOTES DE BAS DE PAGE
  1. Voir la fiche activité associée et le site Internet  http://www.conques.com

 

VOIR AUSSI
L'enfer dans l'Antiquité
Format pdf : télécharger (142k)

Enfer et paradis dans l’Ancien et le Nouveau Testament
Format pdf : télécharger (117k)

Enfer et Paradis selon la Vision d’Esdras
Format pdf : télécharger (150k)

Le Mythe final du Phédon
Format pdf : télécharger (107k)

Le mythe des enfers du Gorgias
Format pdf : télécharger (143k)

Le tympan de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques à partir d’un site Internet
Format pdf : télécharger (164k)

NUAGE DE MOTS-CLEFS
Lexique : Paradis, Enfer
Domaines religieux : Généralités
Guide des ressources : Enseignement : Lieux

Référence du document

« Adam Claudine, L’enfer et le paradis » , 2014 , IESR - Institut Européen en Sciences des Religions , mis à jour le: 21/12/2016, URL : http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/ressources-pedagogiques/fiches-pedagogiques/lenfer-paradis

Publications



FAITS RELIGIEUX ET MANUELS D'HISTOIRE
Sous la direction de Dominique AVON, Isabelle SAINT-MARTIN et John TOLAN
Le but : comparer les manuels d’histoire de fin de cycle secondaire mais aussi prendre en considération les pratiques scolaires, ainsi que les différentes catégories d’acteurs impliqués dans l’élaboration des contenus. L’objet : examiner le religieux, le(s) fait(s) religieux, les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS


Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 

Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CARNET IESR
TWITTER IESR