Vous êtes ici

Accueil > Ressources pédagogiques > Comptes-rendus d'ouvrages > Le Mahâbhârata : conté selon la tradition orale

Le Mahâbhârata : conté selon la tradition orale

Par Moreau Ronan
Le Mahâbhârata : conté selon la tradition orale, Paris, Albin Michel, Spiritualités vivantes, 2006, 574 p.

Sommaire

Résumé

Ce volume présente une version abrégée de l’une des deux grandes épopées de l’Inde ancienne, le Mahābhārata de Vyāsa, un texte toujours vivant aujourd’hui. L’histoire principale retrace la confrontation de deux lignées cousines, les Pāndava et les Kaurava, pour la possession du pouvoir royal, avec en arrière-plan un conflit cosmique opposant les dieux et les démons, dont nombre des protagonistes du récit sont une incarnation. Serge Demetrian résume en plus de cinq cents pages un vaste récit comptant originellement environ 90 000 strophes (soit une douzaine de volumes). Dans son introduction l’auteur rappelle brièvement la nature du récit et le contexte dans lequel il a été composé. Puis il précise son approche, qui prend modèle sur la forme orale employée par les conteurs populaires du sud de l’Inde. Le texte présenté est en effet constitué de passages narratifs en prose, librement adaptés du texte original, en alternance avec des vers libres, traduits du sanskrit. Le récit se limite à l’histoire principale et à ses épisodes essentiels, en supprimant toutes les digressions contenues dans les textes originaux. Le découpage de l’ouvrage ne reprend donc pas celui des originaux sanskrits. Le Mahābhārata de Vyāsa qui compte ainsi dix-huit livres, se développe ici en un prologue suivi de seulement cinq « livres » ou « sections » et un épilogue. Ce nouveau découpage n’altère pourtant en rien la construction des récits car la trame originelle est respectée. Elle peut être suivie dans chaque « livre » par l’introduction de titres de chapitre ou d’épisodes.

Pour aider à la lecture, l’ouvrage contient annexe et glossaire. L’annexe est composée d’un petit exposé sur les différentes divinités, sur les notions de brahman, de transmigration, et sur la place de Vishnu dans ces contextes. Une carte de l’Inde est également intégrée, qui permet de localiser les lieux dans lesquels se déroule l’action du récit. L’ensemble est complété par une généalogie des principaux protagonistes. Le glossaire enfin, contient les noms propres qui apparaissent dans le texte, ainsi que quelques concepts particuliers et termes sanskrits. Le texte, assez proche de l’original par le style et les tons employés, est également agrémenté par des illustrations d’un artiste indien.

Points forts

  • Un récit synthétique, fiable et vivant permettant un premier et facile accès à une œuvre immense et fondamentale de l’Inde.

  • Un ton et un style fidèles à l’œuvre originale

  • Des annexes et un glossaire qui permettent d’appréhender certaines notions de l’hindouisme et du récit.

  • Une illustration d’inspiration traditionnelle.

R.M.

NOTES DE BAS DE PAGE
Illustrations, annexe, glossaire Albin Michel, Spiritualités vivantes
NUAGE DE MOTS-CLEFS
Lexique : Brahman
Domaines religieux : Religions d’Asie, Religions d’Asie : Inde, Religions d’Asie : Hindouisme
Guide des ressources : Information : Ouvrages

Référence du document

Recension : « Demetrian Serge, Le Mahâbhârata : conté selon la tradition orale » Albin Michel, , 2011, 574 p. , IESR - Institut Européen en Sciences des Religions , mis à jour le: 12/16/2016, URL : http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/ressources-pedagogiques/comptes-rendus-ouvrages/mahabharata-conte-tradition-orale

bloc twitter

Publications



L'expression du religieux dans la sphère publique : comparaisons internationales
Textes réunis par Pascal COURTADE et Isabelle SAINT-MARTIN, avec la collaboration de Louis HOURMANT
Vifs dans l’actualité, les débats liés à l’expression du religieux dans la sphère publique sont revenus à diverses reprises dans la jurisprudence récente. Afin de mettre en perspective ces enjeux, un colloque international, tenu sous l’égide du ministère de l’Intérieur et du ministère des Affaires...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS


Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 

Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CARNET IESR
TWITTER IESR