Vous êtes ici

Accueil > Ressources pédagogiques > Comptes-rendus d'ouvrages > COHEN Hermann, Religion de la raison tirée des sources du judaïsme [Religion der Vernunft aus den Quellen des Judentums, 1919], Paris, PUF, 1994, 638 p.

COHEN Hermann, Religion de la raison tirée des sources du judaïsme [Religion der Vernunft aus den Quellen des Judentums, 1919], Paris, PUF, 1994, 638 p.

Par
index des noms.

Sommaire

Résumé

L’ouvrage est composé de chapitres successifs n’offrant pas, à première vue, de plan d’ensemble, étant donné qu’il s’agit d’une œuvre posthume publiée à partir des notes laissés par Cohen. L’auteur y part du système de la philosophie tel qu’il l’a élaboré dans ses précédents ouvrages en référence au système kantien, et de l’insuffisance de l’éthique.

L’éthique, si elle veut être universelle, ne peut atteindre le particulier : elle en reste au « il impersonnel » et ne peut envisager le « tu ». Seule la religion est en mesure d’y parvenir, et elle constitue à ce titre le complément indispensable de l’éthique (Introduction). Il ne peut néanmoins s’agir de n’importe quelle « religion » : si elle veut être complément de l’éthique, elle doit être conforme aux exigences méthodologiques de cette dernière : c’est en cela que consiste la « religion de la raison », que Cohen tente de tirer, dans le reste de l’ouvrage, des sources littéraires juives (Bible et Talmud en particulier).

Les premiers chapitres sont consacrés à l’interprétation philosophique et rationnelle de catégories religieuses : le monothéisme et le concept d’unicité de Dieu (chap. I), la création (chap. III), la révélation (chap. IV), la création de l’homme comme être de raison (chap. V), puis l’ouvrage s’oriente vers la problématique évoquée dans l’introduction, celle de la découverte d’autrui, du « tu » (chap. VIII et IX), et de l’individu religieux (chap. X et XI). A partir du chapitre XI, consacré au pardon, et qui marque le point culminant de l’ouvrage dans la mesure où il nous présente la constitution de l’individu religieux dans sa liaison au « tu » — ce « tu » découvert par la religion et que Cohen nomme Mitmensch, par opposition au Nebenmensch éthique — Cohen est en mesure de « redescendre » vers la communauté religieuse et les temps futurs avec notamment les questions du messianisme (chap. XIII-XIV) et de l’immortalité de l’âme (chap. XV), jusqu’au dernier chapitre, consacré à la « paix » (chap. XX).

  • Domaine : Judaïsme.

  • Sous-domaine : Philosophie

  • Profil ouvrage : ouvrage spécialisé

Points forts :

  • L’interprétation philosophique novatrice des textes religieux juifs.

  • La réflexion sur l’apport de la religion à l’éthique, et sur des problématiques philosophiques fondamentales telles celles de l’intersubjectivité, de la relation je-tu, de la réalisation concrète de l’idéal éthique.

  • La référence au judaïsme non seulement comme objet d’études mais comme « source d’inspiration » qui permet de renouveler totalement la manière d’aborder des problématiques philosophiques traditionnelles.

  • La place centrale de cet ouvrage dans le paysage de la « philosophie juive » du XXe siècle.

Utilisation possible dans les programmes scolaires

Classe

Discipline

Thème

Terminale

Philosophie

Toutes les notions qui touchent au thème « philosophie et religion »

S. N.

NOTES DE BAS DE PAGE
NUAGE DE MOTS-CLEFS
Lexique : Bible, Messianisme, Mitmensch, Monothéisme, Nebenmensch, Talmud
Domaines religieux : Judaïsme
Guide des ressources : Recherche : Ouvrages

Référence du document

Recension : « Cohen Hermann, COHEN Hermann, Religion de la raison tirée des sources du judaïsme [Religion der Vernunft aus den Quellen des Judentums, 1919], Paris, PUF, 1994, 638 p. » 2007, , IESR - Institut Européen en Sciences des Religions , mis à jour le: 12/16/2016, URL : http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/ressources-pedagogiques/comptes-rendus-ouvrages/cohen-hermann-religion-raison-tiree-sources-du

Publications



FAITS RELIGIEUX ET MANUELS D'HISTOIRE
Sous la direction de Dominique AVON, Isabelle SAINT-MARTIN et John TOLAN
Le but : comparer les manuels d’histoire de fin de cycle secondaire mais aussi prendre en considération les pratiques scolaires, ainsi que les différentes catégories d’acteurs impliqués dans l’élaboration des contenus. L’objet : examiner le religieux, le(s) fait(s) religieux, les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS


Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 

Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CARNET IESR
TWITTER IESR