Vous êtes ici

Accueil > Formations > Cours du soirs et autres formations > Cycle 2 | 1. La laïcité en France et dans le monde

Cycle 2 | 1. La laïcité en France et dans le monde


LE 28/09/2016.

Sommaire

La République française est laïque pour assurer le respect de toutes les convictions. Le principe de séparation proclamé en 1905 a pour but d’assurer une authentique neutralité de l’État. Les principes posés à cette date n’ont pas vieilli mais la société française a changé. La mise en œuvre concrète du principe de laïcité est l’objet d’interrogations voire de contestations nouvelles. On les examinera à propos de la neutralité de l’État, de la gestion de l’espace commun et de l’idée d’un encadrement du pluralisme. Le débat porte, au-delà de l’État, sur les définitions et sur la portée de la laïcité dans la société civile.

Cette session sur deux journées permettra également d’ébaucher des comparaisons internationales, notamment avec le cas de la Turquie, un pays qui se réclame explicitement de la laïcité.

 

Mercredi 28 septembre 
9h30 - 12h30 
Les enjeux de la laïcité à la fin du XIXe siècle et aujourd’hui en France : continuitésou ruptures ? 
Philippe Gaudin, IESR

14h - 17h 
La laïcité turque  

L’histoire moderne du monde musulman a été marquée par sa colonisation presque totale par les puissances européennes au cours des XIXe et XXe siècles. La colonisation ne s’est pas faite au nom du christianisme, pas plus qu’elle ne s’est réclamée des idéaux laïcs. Cependant, elle a revendiqué une mission civilisatrice puisant aux sources des Lumières. Les puissances coloniales ont eu des politiques religieuses qui reflétaient les valeurs dominantes des sociétés métropolitaines où une trop grande influence de la religion était volontiers considérée comme un obstacle au progrès. Les idéaux laïques ont été compris par les sociétés musulmanes comme une soumission aux valeurs du vainqueur, d’autant moins acceptable que ces valeurs émancipatrices ont été systématiquement retournées en contexte colonial. Dès lors, le monde musulman n’a connu que des laïcités autoritaires avec un corollaire souvent vérifié : la domination européenne. La Turquie kémaliste fait ici figure d’exception.
Pierre-Jean Luizard, CNRS-GSRL

 

Mercredi 5 octobre
9H30 - 12h30 
La laïcité comme forme de gestion de la pluralité des convictions  
Patrice Rolland, Univ. Paris Est–Créteil–Val de Marne, GSRL

14h - 17h 
Laïcité et pluralité religieuse  
Rita Hermon-Belot, EHESS-CeSor


Tarif normal à la journée : 55 € | Tarif réduit : 34 € 
Pour les deux journées, tarif normal : 110 € | Tarif réduit : 68 €

Bâtiment France - 190 avenue de France, Paris 13e
Escalier B, 1er étage, salle 117

VOIR AUSSI
Philippe Gaudin, IESR-EPHE
Philippe Gaudin, IESR-EPHE

Pierre-Jean Luizard, GSRL
Pierre-Jean Luizard, GSRL

bloc twitter

Publications



L'expression du religieux dans la sphère publique : comparaisons internationales
Textes réunis par Pascal COURTADE et Isabelle SAINT-MARTIN, avec la collaboration de Louis HOURMANT
Vifs dans l’actualité, les débats liés à l’expression du religieux dans la sphère publique sont revenus à diverses reprises dans la jurisprudence récente. Afin de mettre en perspective ces enjeux, un colloque international, tenu sous l’égide du ministère de l’Intérieur et du ministère des Affaires...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS


Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 

Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CARNET IESR
TWITTER IESR