Vous êtes ici

Accueil > Ressources pédagogiques > Fiches pédagogiques > Paul de Tarse

Paul de Tarse

Par Bougerol Marie-Dominique

Fiche de synthèse


Sommaire

Introduction

Paul de Tarse (ou Saül, de l’hébreu « Shaul ») peut être considéré comme l’une des personnalités majeures du christianisme naissant et comme l’une des plus originales.

L’action et la pensée de Paul suscitent de nombreuses controverses chez les chrétiens mais aussi en dehors de ce monde-là. Mais Paul a puissamment contribué à faire passer quelques idées fortes de la nouvelle religion : divinité du Christ, salut de l’humanité par le sacrifice de la croix, mystère du rituel eucharistique… Cela n’en fait pas pour autant l’inventeur du christianisme, le « propagandiste individuel d’idées inédites ». Si grande qu’ait été son importance dans le christianisme naissant, il rejoint une communauté qui a déjà reconnu, en Jésus, le Christ et il inscrit sa prédication dans ce cadre.

Paul est le produit de la société pluriculturelle de son temps et il s’est trouvé confronté aux influences du judaïsme, de l’hellénisme, de la romanité dans l’élaboration de son action et de sa pensée.  

Textes de référence

Les textes qui permettent de connaître la vie de Paul sont tous contenus dans le Nouveau Testament :

  • Les Actes des Apôtres, au chapitre IX puis aux chapitres XIII à XXVIII. Ce récit est à prendre avec circonspection ; rédigé bien après les faits, il a une vocation d’évangélisation évidente et les informations contenues doivent être confrontées à celles fournies par l’autre source que sont les Epîtres de Paul.

  • Les Épîtres sont au nombre de 14, mais toutes ne sont pas de Paul. La critique retient comme authentiques les Lettres aux Thessaloniciens (2), aux Galates, aux Corinthiens (2), à Philémon, aux Philippiens et aux Romains, soit 8 au total ; un doute existe pour les 6 autres, les avis étant très partagés sur l’authenticité ou non de l’Epître aux Colossiens. Ces lettres apportent des données essentielles aussi bien sur la vie de Paul que sur sa pensée.

Repères historiques

Paul est né à Tarse, ville grecque d’Asie mineure, aux alentours de l’année 6 et est mort à Rome entre 64 et 68. Juif, sans doute citoyen romain, polyglotte, ayant reçu une éducation encyclopédique, c’est un « intellectuel » qui a compris la puissance de l’écrit. Après avoir « persécuté » les chrétiens (Gal., 1, 13), il se « convertit » brutalement suite à une révélation sur le chemin de Damas et se lance dans l’évangélisation des Grecs. Doté d’une très forte personnalité, c’est un homme passionné qui voyage beaucoup et bâtit des Églises en Asie mineure et en Grèce. Sa mission débute dans les années 40, se prolonge pendant plus de vingt ans et s’achèvera au début des années 60 avec son départ forcé pour Rome.

Arts et littérature

Iconographie :

  • Le ravissement de Saint Paul, N. Poussin, 1649-50, Musée du Louvre, Paris.

  • Le ravissement de Saint Paul, Le Dominiquin, 1607-08, Musée du Louvre, Paris.

  • Saint Paul, L. Cranach l’Ancien, XVIe siècle, Musée du Louvre, Paris.

  • Conversion de Saint Paul sur le chemin de Damas, Le Caravage, 1600, église Santa Maria del Popolo, Rome.

  • L’Apôtre Paul, Rembrandt, 1635, Kunsthistorisches Museum, Vienne.

  • La Prédication de saint Paul à Athènes,Germain Pilon (Paris, 1536 (?) - 1590) <http://expositions.bnf.fr/parole/grand/055.htm>

Représentations collectives

Paul est représenté à juste titre comme l’apôtre des « gentils », (des Grecs), des nations. Il est vrai qu’il a axé sa mission vers les communautés hellénisées d’Asie mineure et de Grèce ; son action a suscité de nombreuses controverses dans les premières Églises et avec les autres apôtres, Pierre, Jacques et Jean, en particulier sur les modalités de conversion des Grecs (faut-il reprendre pour eux les coutumes juives ?). Paul a aussi une vision universelle de l’Église, à l’échelle des cités et même de l’Empire, et ce dans le contexte d’un christianisme totalement éclaté en petites communautés.

Il est un penseur dont la « théologie » s’est élaborée au cours du temps. Ses Épîtres laissent voir les grandes lignes de force : divinité du Christ, mystère eucharistique, salut de l’homme par la foi, conversion qui est vécue comme re-création de l’homme par incorporation au Christ. Les fondements de la foi chrétienne sont déjà contenus dans les écrits de Paul.

Il est aussi l’image du « converti » ; la révélation sur le chemin de Damas constitue un épisode représentatif du phénomène de conversion brutale et radicale. Elle est d’ailleurs abondamment illustrée dans l’iconographie.

Applications pédagogiques

L’étude des différents voyages de Paul se retrouve dans la plupart des manuels et constitue une approche tant de Paul et de la diffusion du christianisme que du monde antique au Ier siècle.

Bibliographie

Quelques livres :

  • A. Badiou, Saint Paul et la fondation de l’universalisme, PUF, 1997.

  • M.-F. Baslez, Saint Paul, Fayard, 1999.

  • M.-F. Baslez, Les premiers temps de l’Église. De Saint Paul à Saint Augustin, Gallimard, Folio histoire, 2004.

  • J. Becker, Paul «  L’Apôtre des nations », Cerf, 1995.

  • P. Bonnard, article Paul (saint), in Encyclopædia Universalis, tome XIV.

  • P. Bony, Saint Paul…tout simplement, Editions de l’Atelier, 1998.

  • S. Breton, Saint Paul, PUF, 1988.

  • S. Breton (et autres), La conversion de Paul, Desclée de Brouwer, 2001.

  • R. Burnet, « Paul et les débuts du christianisme », dans P. Decormeille, I. Saint-Martin et C. Béraud (dir.), Comprendre les faits religieux. Approches historiques et perspectives contemporaines, Coll. « Documents, actes et rapports pour l'éducation », Scérén-CRDP Dijon, Dijon, 2009, pp. 41-50.

  • A. Decaux, L’avorton de Dieu : une vie de Saint Paul, Perrin/ Desclée de Brouwer, 2003.

  • S. Légasse, Paul apôtre. Essai de biographie critique, Cerf, 2000.

  • J. Murphy-O’Connor, Histoire de Paul de Tarse. Le voyageur du Christ, Cerf, 2004.

  • M. Quesnel, Paul et les commencements du christianisme, Desclée de Brouwer, 2001.

  • A. F. Segal, Paul le converti.  Apôtre et apostat, Bayard, 2003.

  • B. Sichère, Le jour est proche. La révolution selon Paul, Desclée de Brouwer, 2003.

  • E. Trocmé, Saint Paul, PUF, Que sais-je n° 3662, 2003. <http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/index3430.html>

Quelques revues :

  • Esprit, n° 292, février 2003

  • Le Monde de la Bible, n° 5 (1978), 6 (1978), 8 (1980), 12 (1981), 81 (1993), 123 (1999)

Biblia, n° 40 et 41 (2005)

Sites :

NUAGE DE MOTS-CLEFS

Référence du document

« Bougerol Marie-Dominique, Paul de Tarse » , 2009 , IESR - Institut Européen en Sciences des Religions , mis à jour le: 16/12/2016, URL : http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/ressources-pedagogiques/fiches-pedagogiques/paul-tarse

Publications



FAITS RELIGIEUX ET MANUELS D'HISTOIRE
Sous la direction de Dominique AVON, Isabelle SAINT-MARTIN et John TOLAN
Le but : comparer les manuels d’histoire de fin de cycle secondaire mais aussi prendre en considération les pratiques scolaires, ainsi que les différentes catégories d’acteurs impliqués dans l’élaboration des contenus. L’objet : examiner le religieux, le(s) fait(s) religieux, les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS


Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 

Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CARNET IESR
TWITTER IESR