Vous êtes ici

Accueil > Ressources pédagogiques > Comptes-rendus d'ouvrages > Coran et talismans. Textes et pratiques magiques en milieu musulman

Coran et talismans. Textes et pratiques magiques en milieu musulman

Par Nehmé Abdul Rahman

HAMÈS Constant (dir.), Coran et talismans. Textes et pratiques magiques en milieu musulman, Paris, Karthala, 2007, 416 p.


Sommaire

Résumé

L’ouvrage collectif Coran et talismans. Textes et pratiques magiques en milieu musulman est une étude anthropologique et islamologique des théories et des pratiques talismaniques et magiques dans certaines sociétés musulmanes.

Il comprend treize articles :

  • La notion de magie dans le Coran. Constant Hamès inventorie et analyse les références, dans le Coran, à des idées et à des actions magiques. Aussi considère-t-il que les auteurs de traités de magie, tels al-Bûnî ou al-Fulânî,  se sont « facilement » appuyé sur ces références afin de légitimer et de justifier leur entreprise (p. 45).

  • La magie vue par un exégète du Coran. Francesco Zappa étudie d’abord le commentaire du verset de Hârût et Mârût par l’exégète cordouan al-Qurtubî (XIIIe siècle), puis les occurrences de la racine s-h-r dans le Coran, et enfin tous les passages coraniques ayant trait à la magie.

  • L’interprétation des rêves dans la culture musulmane. Pierre Lory affirme que la question des rêves en terre d’islam se base sur les récits fondateurs du Coran et du hadîth. De plus, il avance que l’activité onirique représente un prolongement de l’intervention du surnaturel et de l’inspiration divine dans le vécu des musulmans1.

  • Magie : le point de vue d’Ibn Khaldûn.Abderrahmane Lakhsassi définit la magie comme une force spirituelle utilisée pour agir sur le monde de la nature par les pouvoirs psychiques innés du magicien et expose trois types de pouvoir.

  • La tradition talismanique en Tunisie. Ahmed Rahal examine la place importante des écrits talismaniques dans les milieux traditionnels tunisiens : certains écrits possèdent un pouvoir thérapeutique exorcisant ; d’autres traitent des demandes à caractère social et relationnel.

  • Cinq tuniques talismaniques récentes en provenance de Dakar (Sénégal) de Alain Epelboin, Constant Hamès et Anne Raggi. Ils présentent et analysent cinq tuniques à écriture talismaniques. Ils observent également une « symbiose », un « rapprochement » entre l’islam et d’autres pratiques païennes du Sénégal (p. 149).

  • Morsures de serpent : thérapie et magie chez les Bidân de Mauritanie. Yahya Ould el- Bara  aborde le sujet des guérisseurs de morsures de serpent dans la société mauritanienne. Il met l’accent sur les syncrétismes animistes des musulmans de Mauritanie qui se rattachent à des apports culturels préislamiques, et notamment aux anciennes cultures négro-africaines et berbères.

  • Les sciences ésotériques musulmanes et le commerce des amulettes au Mali. Benjamin F. Soares centre son étude sur les multiples pratiques ésotériques musulmanes au Mali.

  • Les manuscrits arabico-malgaches (sorabe) du pays Antemoro (Sud-Est de Madagascar). Philippe Beaujard étudie des manuscrits arabico-malgaches détenus par des devins-guérisseurs. En outre, il approfondit l’idée d’une force divine de l’écriture arabe, ainsi que son association à des pratiques magiques et divinatoires dans tout l’espace musulman de Madagascar.

  • Les textes islamiques protecteurs aux Comores : transmissions et usages. Sophie Blanchy note l’importance de l’écrit dans l’éducation islamique et dans les pratiques quotidiennes protectrices et réparatrices, de même que la manipulation magique des textes aux Comores.

  • Deux coupes magico-thérapeutiques, biens de fondation pieuse (Nord du Yémen) : transmission du savoir et efficacité. Anne Regourd montre le statut juridique de ces objets utilisés à des fins thérapeutiques.

  • Variations sur le retour de l’aimé. Consultations maraboutiques parisiennes. Liliane Kuczynski fait le point sur une douzaine de marabouts ouest-africains exerçant leurs activités divinatoires à Paris. Elle suit les paroles, les gestes et les écrits de ces praticiens le plus souvent consultés pour des problèmes d’amour.

  • Une version de la ruqiya de rite prophétique en France. À travers le cas d’Abdellah, imâm guérisseur en Lorraine, Moussa Khedimellah présente une description ethnographique de la pratique de la ruqiyya en France.

Points forts

  • Un sujet fort original sur les pratiques et les théories de magie, de sorcellerie et de divination en terre d’islam2.

  • Une introduction substantielle et formatrice rédigée par Louis Brenner qui aborde, entre autres, les questions de la nature du talisman (écrit ou oral) et de la légitimité ou de l’illégitimité des talismans.

  • L’importante étendue territoriale des études qui concernent huit pays : la Tunisie, la Mauritanie, le Mali, le Sénégal, Madagascar, les Comores, le Yémen et la France, permettant ainsi une recherche approfondie et diversifiée de la question des talismans en terre d’islam.

A.N.

NOTES DE BAS DE PAGE

1 Voir, de Pierre Lory, Commentaires ésotériques du Coran d’après ̒Abd Al-Razzâ al-Qâshânî http://www.iesr.fr/index.html?id=4507 et Alchimie et mystique en terre d’islam http://www.iesr.fr/index.html?id=4985.

2 Voir aussi, L’étrange et le merveilleux en terres d’islam de Marthe Bernus-Taylor (dir.) (http://www.iesr.fr/index.html?id=4464) ; Lieux d’islam. Cultes et cultures de l’Afrique à Java  (http://www.iesr.fr/index.html?id=3736).

Glossaire des termes arabes.
NUAGE DE MOTS-CLEFS
Lexique : Ruqiyya, Waqf, Sihr
Domaines religieux : Islam, Islam : Arts, Islam : Origines et corpus : Coran, Islam : Origines et corpus : Hadith, Islam : Rites et pratiques
Guide des ressources : Information : Ouvrages

Référence du document

Recension : « Hamès Constant, Coran et talismans. Textes et pratiques magiques en milieu musulman » Karthala , 2009, 416 p., , IESR - Institut Européen en Sciences des Religions , mis à jour le: 12/16/2016, URL : http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/ressources-pedagogiques/comptes-rendus-ouvrages/coran-talismans-textes-pratiques-magiques-milieu

Publications



L'expression du religieux dans la sphère publique : comparaisons internationales
Textes réunis par Pascal COURTADE et Isabelle SAINT-MARTIN, avec la collaboration de Louis HOURMANT
Vifs dans l’actualité, les débats liés à l’expression du religieux dans la sphère publique sont revenus à diverses reprises dans la jurisprudence récente. Afin de mettre en perspective ces enjeux, un colloque international, tenu sous l’égide du ministère de l’Intérieur et du ministère des Affaires...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS


Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 

Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CARNET IESR
TWITTER IESR