Vous êtes ici

Accueil > Publications > Les publications de l’IESR : Généralités

Les publications de l’IESR : Généralités

Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 


Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les enseignements de la Bible et du Coran. Ces conceptions dites « créationnistes » sont certes minoritaires, mais elles ont pu bénéficier d’une large diffusion (comme le montre l’envoi massif en 2007 d’un ouvrage créationniste musulman L’Atlas de la Création dans les écoles de France).
La nouvelle France protestante : essor et recomposition au XXIe siècle
Sous la direction de Sébastien FATH et Jean-Paul WILLAIME

Une enquête menée par l’IFOP en 2010 révèle une carte complètement renouvelée du protestantisme français. Alors que l’on évoque une déchristianisation massive de la France, les héritiers de la Réforme progressent selon une logique inattendue certes, mais indéniable. Désormais, un tiers des protestants français sont évangéliques alors que 60 % d’entre eux restent ancrés dans une tradition luthéro-réformée. Cette nouvelle donne suscite des questions et appelle des analyses. Cet ouvrage les développe sous la conduite de Sébastien Fath et Jean-Paul Willaime, deux des meilleurs spécialistes du protestantisme contemporain.
Double défi pour l'école laïque : enseigner la morale et les faits religieux
Sous la direction d'Isabelle SAINT-MARTIN et Philippe GAUDIN. Actes du colloque IESR "Enseignement laïque de la morale et enseignement des faits religieux" tenu les 18 et 19 octobre 2013 à l'EPHE

Le projet d'un enseignement laïque de la morale - de la Maternelle à la Terminale - oblige à penser à nouveaux frais les relations entre école, éducation et laïcité. Cet enseignement qui doit passer par les disciplines existantes implique une réflexion sur ses contenus et ses méthodes qui ne va pas sans analogie avec ce que l'enseignement des faits religieux met en œuvre depuis une dizaine d'années. Les deux perspectives, très différentes, méritent toutefois d'être comparées.
Le défi de l’enseignement des faits religieux à l’école : réponses européennes et québécoises
Sous la direction de Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 20, 21, 22 septembre 2012 au CIEP (Sèvres)

 


« École et enseignement des faits religieux en Europe : objectifs et programmes », tel est le titre du colloque qui s’est tenu au Centre international d’études pédagogiques (CIEP) à Sèvres les 20, 21 et 22 septembre 2012. Organisé par l’Institut européen en sciences des religions (IESR), sous la direction d’Isabelle Saint-Martin, il a réuni de nombreux spécialistes de l’enseignement en Espagne, en Italie, au Danemark, en Flandre et Belgique, en Angleterre, en Allemagne et en Suisse qui ont échangé sur la place de la religion dans l’enseignement et les débats qu’elle induit dans la société de chacun des pays.
Régis Debray en appelait dans son rapport de 2002 sur l'enseignement du fait religieux dans l'Ecole laïque à une laïcité d'intelligence plutôt que d'abstention. Cette politique éducative veut donner accès au plus grand nombre à la connaissance là où il y a urgence à ne plus subir sans recul la pression d'une actualité saturée par les faits religieux. L'enquête commence dans les années 1980 au cours desquelles les caractéristiques mêmes du XXe siècle disparaissent dans le monde, tandis que la société française et son Ecole changent en profondeur.
L'expression du religieux dans la sphère publique : comparaisons internationales
Textes réunis par Pascal COURTADE et Isabelle SAINT-MARTIN, avec la collaboration de Louis HOURMANT

Vifs dans l’actualité, les débats liés à l’expression du religieux dans la sphère publique sont revenus à diverses reprises dans la jurisprudence récente. Afin de mettre en perspective ces enjeux, un colloque international, tenu sous l’égide du ministère de l’Intérieur et du ministère des Affaires étrangères en lien avec l’Institut européen en sciences des religions (École Pratique des Hautes Études), a permis de préciser le cadre d’application du principe de laïcité en abordant les aspects philosophiques, juridiques et sociologiques de ce qui garantit la liberté de conscience et de religion. Sont ainsi examinées la sphère de l’Etat et la dimension de la neutralité dans les sociétés démocratiques, la sphère de la société et la régulation des manifestations religieuses dans l’espace public, la sphère de l’éducation et ses particularités, enfin la place des croyants dans des sociétés européennes de plus en plus sécularisées où un droit européen tend à préciser les relations avec les cultes et les organisations philosophiques non confessionnelles. 

Pages

Publications



L'expression du religieux dans la sphère publique : comparaisons internationales
Textes réunis par Pascal COURTADE et Isabelle SAINT-MARTIN, avec la collaboration de Louis HOURMANT
Vifs dans l’actualité, les débats liés à l’expression du religieux dans la sphère publique sont revenus à diverses reprises dans la jurisprudence récente. Afin de mettre en perspective ces enjeux, un colloque international, tenu sous l’égide du ministère de l’Intérieur et du ministère des Affaires...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS


Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 

Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CARNET IESR
TWITTER IESR