Vous êtes ici

Accueil > Laïcité & faits religieux > Enseignements faits religieux > L’enseignement du fait religieux à l’école, le rapport Debray

L’enseignement du fait religieux à l’école, le rapport Debray


Par Borne Dominique

Sommaire

Trois raisons essentielles expliquent l’accent mis depuis une dizaine d'années sur la nécessité d’un enseignement du fait religieux à l’École :

  • Nous appartenons à une civilisation européenne marquée par le religieux chrétien hérité du judaïsme ; cette civilisation a succédé aux grands polythéismes antiques et a souvent échangé avec l’islam. Connaître le religieux permet donc de déchiffrer une culture. 

  • Nous appartenons à un monde où la dimension religieuse, loin d’avoir disparu, explique certaines de ses évolutions et quelques unes de ses tensions fortes. Connaître le religieux permet de comprendre le monde contemporain.

  • Il ne suffit pas de comprendre le monde il faut aussi être capable de le dire : l’école initie à la démarche rationnelle, mais elle doit également permettre aux élèves de comprendre les langages symboliques, qu’ils appartiennent à la littérature, à la poésie, aux arts mais aussi à toutes les formes du religieux.

Le ministère de l’éducation nationale a choisi, depuis de nombreuses années, de ne pas organiser un enseignement spécifique, mais d’intégrer la dimension religieuse dans l’enseignement des différentes disciplines. Le rapport de Régis Debray en 2002 a conforté cette position de principe. Ainsi l’enseignement du fait religieux concerne d’abord l’école élémentaire, puis, au collège et au lycée, les enseignements de lettres, de philosophie, de sciences économiques et sociales, de langues vivantes, d’histoire et de géographie… Enfin, le fait religieux ne peut être ignoré par les enseignements scientifiques quand tel ou tel groupe religieux prétend imposer une vision de la naissance de l’univers et de son évolution fondée sur la lecture littérale des textes sacrés.

Mais le fait religieux concerne aussi l’établissement et l’ensemble de la communauté scolaire ; ses membres doivent pouvoir comprendre la diversité des différents publics scolarisés. Comment vivre avec le pluralisme ? Comment faire vivre et travailler ensemble toute la diversité des croyants et des incroyants ? Comment conjuguer la liberté d’expression des identités culturelles et religieuses et la nécessité d’un apprentissage égalitaire du métier de citoyen ?

L’institut européen en sciences des religions a pour mission d’aider les enseignants à maîtriser l’enseignement du fait religieux dans un cadre laïque. Il s’agit tout à la fois de rassembler des connaissances, identifier la présence des faits religieux et de trouver les voies et les moyens de cet enseignement.

VOIR AUSSI
DEBRAY Regis, “ L’enseignement du fait religieux dans l’École laïque ”, rapport au ministre de l'Education nationale, février 2002, 35 p
Format pdf : télécharger (74k)

Publications



L'expression du religieux dans la sphère publique : comparaisons internationales
Textes réunis par Pascal COURTADE et Isabelle SAINT-MARTIN, avec la collaboration de Louis HOURMANT
Vifs dans l’actualité, les débats liés à l’expression du religieux dans la sphère publique sont revenus à diverses reprises dans la jurisprudence récente. Afin de mettre en perspective ces enjeux, un colloque international, tenu sous l’égide du ministère de l’Intérieur et du ministère des Affaires...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS


Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 

Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CARNET IESR
TWITTER IESR