Vous êtes ici

Accueil > Europe > Les religions et l'Europe : ce que dit le droit

Les religions et l'Europe : ce que dit le droit



Sommaire

Rapport de la commission Philosophie et religions d’Amnesty International France (mai 2008)

Le texte suivant est directement issu du site Internet d’Amnesty International France.

[…] Cette étude menée par la commission Philosophies et religions d’Amnesty International France présente des éléments d’information principalement juridiques sur les relations entre les 27 États membres de l’Union européenne (UE) et les religions. Sont ainsi abordées les questions de leur statut dans les différents pays, les instruments juridiques établissant leurs relations avec les États, etc.

Chaque pays a droit à un chapitre divisé en trois points : propos introductifs et données statistiques, dispositions juridiques en vigueur, application des textes et actualités religieuses. À cela s’ajoutent une bibliographie ainsi que les textes internationaux et européens. Les auteurs de l’étude considèrent que le travail d’information est « un préalable nécessaire à la lutte contre une éventuelle dimension religieuse des discriminations ». Ils distinguent trois catégories, non homogènes, dans le statut des religions : les régimes ayant conservé une religion d’État, les régimes de reconnaissance pluraliste, les régimes « de laïcité » ne favorisant aucune religion. Reste que dans l’UE, « il est possible de pratiquer toutes les religions, aucune n’est interdite ».

C’est dans les paragraphes consacrés à l’application des textes et aux actualités religieuses, c’est-à-dire à des situations concrètes, qu’apparaissent la plupart des points de crispation, généralement liés aux relations avec l’islam et avec les sectes (ou nouveaux mouvements, selon les terminologies). Ainsi du port du voile, casse-tête des juridictions dans de nombreux pays, des constructions de mosquées, des atteintes à la liberté d’expression d’une part, des discriminations, insultes, etc. d’autre part. Concernant l’Église de Scientologie, par exemple, le débat fait toujours rage en Europe : la secte est surveillée de près en Allemagne, en France, en Belgique…, alors qu’elle est reconnue comme religion par l’Espagne, la Suède, le Portugal, la Slovénie, la Croatie, l’Autriche et la Hongrie. […]

 

VOIR AUSSI
Droit et religions dans les États membres de l’Union européenne (2008)
Format pdf : télécharger (2099k)

Amnesty International France
Amnesty International France

bloc twitter

Publications



L'expression du religieux dans la sphère publique : comparaisons internationales
Textes réunis par Pascal COURTADE et Isabelle SAINT-MARTIN, avec la collaboration de Louis HOURMANT
Vifs dans l’actualité, les débats liés à l’expression du religieux dans la sphère publique sont revenus à diverses reprises dans la jurisprudence récente. Afin de mettre en perspective ces enjeux, un colloque international, tenu sous l’égide du ministère de l’Intérieur et du ministère des Affaires...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS


Théorie de l’évolution et religions
Sous la direction de Philippe PORTIER, Michel VEUILLE et Jean-Paul WILLAIME. Actes du colloque des 14 et 15 mai 2009 au Lycée Henri IV

 

Plus de 150 ans après la publication de L’Origine des espèces (1859) du biologiste anglais Charles Darwin (1809-1882), la théorie de l’évolution est toujours mise en cause aujourd’hui, tant en milieu chrétien que musulman, par des personnes considérant qu’elle est incompatible avec les...

VISITER
VOIR TOUTES LES PUBLICATIONS

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CARNET IESR
TWITTER IESR